JEAN PIERRE FROIDEBISE


" Il n' est point de secret que le temps ne révèle " ( Racine )
À l' heure où les grandes marques de guitare n' en peuvent plus de se plagier elles-mêmes, un luthier français cherche... et trouve ! 
Je n' oublierai jamais ma première rencontre avec Manu. Juste avant un concert au Mans, il surgit dans les loges avec une volée de guitares de sa fabrication.
L' une d' elles me plaît particulièrement pour sa beauté, l' originalité de ses formes et des matières mélangées - laiton et bois exotique - l' accessibilité, la facilité de jeu, l' apparente simplicité de l' électronique, le son d' une guitare électrique mélangée à celui d' un dobro, bref... 
Moins de 10 minutes plus tard je monte sur scène avec cette belle inconnue - chose que je ne fais absolument jamais - et elle ne m'a plus quitté depuis, parce qu' elle a une âme et que le son de son âme ressemble à celui de la mienne...